Perte du soi

1056--H9Je lis cet étonnant livre de Suzanne Segal (Collision With the Infinite: A Life Beyond the Personal Self), qui a perdu soudainement son soi, et a ensuite vécu pendant douze ans dans la terreur, sans comprendre ce qui lui arrivait. Puis elle a fait le tour des psychologues, sans aucun succès, bien sûr.

Je me demandais hier jusqu’à quel point l’agitation, ce besoin incessant de faire tant de choses, n’est pas une façon de rester attaché à son soi, de se donner l’impression que son existence illusoire est réelle. Se prouver qu’on est quelqu’un, puisqu’on fait toutes ces choses. Et la peur, si on perd son soi, de devoir faire face à la vacuité.

Oser accepter qu’il n’y a rien ni personne !

 

Texte : Pages, 1er mars 2000, Chiang Mai
Peinture : 1056 Peinture de guérison – 54 x 44 cm – Acrylique sur papier

Publicités

Une réflexion sur “Perte du soi

  1. Pierre je suis tres silencieuse mais j attends ton retour !!!(Yeux bigleux, doigts de vieux et impuissance de ces engins qui ne font que ce qu ils veulent, mails me demandent trop d energie 😧😧😢😢) Mais sache que Tes blogs me regalent…… J espere que tu continues a aller du mieux possible 💙💚💛 Moi, je fais ce que je peux en la matiere 😄😄😄 Qd reviens tu ds notre Luberon ??? T embrasse

    Envoyé depuis mon appareil mobile Samsung.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s