Bienveillance

702 h9Je remarque combien il est difficile d’accepter les choses telles qu’elles sont ; et surtout d’accepter que les autres ne se comportent pas comme nous le voudrions : qu’ils n’aient pas les mêmes idées, les mêmes habitudes et les mêmes désirs que nous (en particulier les personnes qui nous sont proches, celles avec qui nous vivons). Il est difficile alors de ne pas s’identifier avec nos préférences, nos émotions et nos réactions, et de se contenter de les observer simplement comme des phénomènes impermanents, qui surgissent et qui cessent, et ne sont pas personnels ! Il faut apprendre à avoir de la bienveillance pour ce que nous n’aimons pas : les expériences, les situations et les perceptions désagréables. La bienveillance (metta), c’est savoir cohabiter avec l’agréable aussi bien qu’avec le désagréable !

 

Texte : Notes de Dharma, 31 mars 1996, Hua Hin
Peinture : 702 Volutes – 46 x 38 cm – Acrylique sur papier

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s