Impressions colorées

826 h9Hier soir, en méditant, je voyais la vacuité dans les bruits : je les percevais comme une prolifération colorée très mobile, sans aucune sensation désagréable ; la perception me semblait nettement plus visuelle qu’auditive. Le son est plus abstrait que l’image, et il est plus facile de ne pas le relier à des concepts ou des pensées.

Dans les perceptions visuelles, il est difficile de ne voir que formes et couleurs abstraites. De fortes impressions colorées apparaissent souvent dans ma méditation : elles coulent, barbouillent, envahissent, scintillent, en surimpression des formes, qui semblent perdre leur substance et n’être plus que des contours vides qui subsistent après la dissolution des concepts ou des pensées qui leur avaient donné naissance. Impression étrange, mais très inspirante… Les formations mentales ne sont plus que des ornements, éclairés par la luminosité colorée de la conscience.

 

Texte : Journal, 3 janvier 1991, Kandy (Sri Lanka)
Peinture : 826 Lumière multicolore – 76 x 56 cm – Acrylique sur papier

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s