Liberté ou soumission

630 h9Nous sommes arrivés vers 17 heures à l’aéroport et je suis resté avec Ayya Khema* jusqu’à 19 heures, lorsqu’elle put accéder au hall d’enregistrement.

J’ai repris en sens inverse la longue route très encombrée jusqu’à Colombo et ai mangé un curry dans la salle à manger démodée et abstraite de la Colombo House. Curieusement, en retrouvant ma liberté après cette semaine de diligents services auprès d’Ayya Khema, j’ai ressenti hier soir et ce matin une sorte de vide, comme après le départ de sa bien-aimée, la fin d’une retraite ou le retour d’un voyage. Ce n’est d’ailleurs pas complètement désagréable. Au début, c’est un peu déroutant, comme si on ne savait pas comment utiliser cette nouvelle liberté produite par la cessation d’une obligation, d’une occupation ou d’un attachement. Il s’agit de reprendre des initiatives personnelles après une période où l’on a abandonné son ego en se soumettant aux désirs et à l’emploi du temps d’autrui. C’est d’ailleurs très reposant lorsque l’ego ne réagit pas négativement à cette situation servile. La plupart des gens passent de grandes parties de leur vie dans ces conditions ; mais souvent contre leur gré, par obligation ou résignation, plutôt que par dévotion, amour ou compassion.

 

* Ayya Khema (1926-1997) : née à Berlin, Ayya Khema fut ordonnée nonne en 1979 au Sri Lanka. Elle enseignait le bouddhisme theravada et la pratique des absorptions méditatives (jhanas). Elle fonda en 1978 le Wat Buddha Dhamma, un monastère de la forêt situé en Australie, où j’ai fait ma première retraite avec elle en février 1990 (voir Journal février 1990 – Le parfum de l’éveil). Elle fut ensuite mon principal maître spirituel jusqu’à sa mort.

 

Texte : Journal, 5 janvier 1991, Colombo (Sri Lanka)
Peinture : 630 Composition – 24 x 20 cm – Aquarelle sur papier

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s