Acte pictural

Imacon Color ScannerPour Mondrian, toutes les lignes se sont finalement réduites à deux perpendiculaires qui se croisent, et toutes les formes à un rectangle. Et toutes les couleurs ? Au blanc, probablement ! Mondrian est allé au bout de son idée, d’une voie qui est une impasse : la fin de la création, de l’imagination, de l’art, et de la vie… qui sont de toute façon des illusions, des manifestations éphémères. Par l’acte créateur, elles naissent de la vacuité – le rectangle blanc – pour y retourner un jour, après avoir épuisé leur karma en suscitant joies et peines. La voie du wu wei* serait de laisser intact et vierge le rectangle blanc, car dès qu’on y touche, on entre dans le monde de la dualité et des concepts ; mais les rejeter est une position extrême. La voie du milieu est de laisser s’exprimer spontanément ce qui doit s’exprimer, sans attente ni idée préconçue : juste le moment présent de l’acte pictural, réaction naturelle aux conditions de l’instant, sans artiste créateur ni œuvre créée… une simple trace du temps qui passe !

Mais on est toujours dans le temps ! Mondrian en était sorti…

 

Wu wei (chinois) : littér. ne pas faire, non-action. Le wu wei est une philosophie de vie prônée par les taoïstes, qui consiste à s’abstenir de toute intention d’accomplir quoi que ce soit. Le pratiquant du wu wei se contente de suivre le flux de la vie en répondant spontanément aux besoins et aux demandes qui se présentent.

 

Texte : Notes de peinture, 13 juillet 1991, Bangkok
Peinture : 709 Sans titre – 20 x 15 cm – Aquarelle sur papier

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s